mercredi 26 mai 2010

Slot Festival de Waimes 2010: moisson de trophées pour le Tasberg Club

Les Fribourgeois figurent sur le podium de toutes les compétitions de la première édition du Slot Festival de Waimes et offrent la Coupe des Nations à la Suisse!

La première édition du Slot Festival de Waimes s’est achevée lundi à l’issue de quatre intenses journées où les compétitions se sont succédées à un rythme soutenu. Les pilotes du Tasberg Club ont brillé puisqu’ils sont présents sur le podium des trois épreuves de l’événement. Malgré quelques lacunes d’organisation, le Slot Festival 2010 s’est distingué par la qualité de ses infrastructures et sa somptueuse piste Carrera de 122 mètres de développé. Le système Davic, et particulièrement son comptage peu fiable, a en revanche occasionné de nombreux retards dans le déroulement des différentes compétitions.


Course d’ouverture Groupe C Slot.it : Raphaël Bourgoin devant David Mauron

La première épreuve du Slot Festival a vu quinze équipes s’affronter une heure durant à la manette de Groupe C Slot.it. Le Tarbais Raphaël Bourgoin impose sa Porsche 956 KH après avoir régné sans partage sur la course. Sur une monture identique, David Mauron se classe second grâce à un pilotage très propre marqué par une attaque de tous les instants. Votre serviteur monte quant à lui sur la troisième marche du podium après avoir résisté jusque dans la dernière minute de course aux assauts des Italiens de l’équipe Ginetta. Énorme revers en revanche pour Grégoire Tardin, qui ne termine que huitième d’une course injustement entamée en dernière position, suite à une décision arbitraire du directeur de course improvisé. La plupart des pilotes se sont d’ailleurs plaints de l’absence de qualifications et du placement aléatoire des voitures sur la grille ayant constitué un avantage non négligeable pour ceux partis devant. Pour preuve, Raphaël Bourgoin et David Mauron, qui terminent premier et second, se sont élancés de ces mêmes positions. Le second nommé reconnaissait d’ailleurs l’injustice de la situation à la fin de l’épreuve: "C’est n’importe quoi cette absence de qualifs! Les premiers ont bénéficié d’un avantage par rapport aux autres".
A l'arrière, les trois autres membres du Tasberg Club se classent douzième (Laurent Niedegger), quatorzième (Christophe Sapin) et quinzième (Lionel Dieserens) au terme d'une course courageuse.

Le podium de la course d'ouverture: Raphaël Bourgoin devant David Mauron et votre serviteur.

Course d’ouverture Groupe C Slot.it du Slot Festival, le classement:
1) C24T 2 (Raphaël Bourgoin : Porsche 956KH): 96 tours
2) Beep Beep Racing Team (David Mauron : Porsche 956KH): 94 tours
3) SlotracingPlanet (François Tardin : Mazda 787B): 92 tours
4) Ginetta 2 (Claudio Savarese - Pascal Flückiger : Lancia LC2): 92 tours
5) Ginetta 1 (Christian Molteni - Livio Borgarelli : Sauber C9): 91 tours
6) C24T 1 (Laurent Landscape : Lancia LC2): 91 tours
7) C24T 3 (Didier Socard : Porsche 956): 91 tours
8) Yoshi Racing Team (Grégoire Tardin : Porsche 956): 89 tours
9) JB Davic (Jean-Luc Robert: Porsche 962): 88 tours
10) Flevoslot (Pol Van Den Hurk : Jaguar XJR-9): 88 tours
11) LB Slotracing (Lionel Buelens - Christophe Martin : Mazda 787B): 87 tours
12) Purple Hands Team (Laurent Niedegger : Mazda 787B): 86 tours
13) Ostorero (Maurizio Merlo - Gabriele Arnaboldi - Giuseppe Milio : Jaguar XJR-9): 85 tours
14) Durog Force (Christophe Sapin : Porsche 962): 81 tours
15) Humungus Team (Lionel Dieserens : Mazda 787B): 79 tours

Les voitures du Tasberg Club prennent la pose à la fin de la course d'ouverture.

20 Heures Riley MKXX Sideways Racer : C24T intouchable
L’équipe française C24T était venue pour gagner, elle a tout fait pour et est parvenue à ses fins. Emmenée par le très véloce Raphaël Bourgoin, déjà vainqueur de la course d’ouverture, et bien servie par la plus rapide des voitures du plateau, elle s’impose après avoir régné sur la course du début à la fin, qualifs y compris. Derrière, on retrouve les fort peu sympathiques Hollandais de Keistad Racing, dont la redoutable pointe de vitesse n’aura eu d’égale que l’antisportivité maladive de son pilote de pointe Marco Karman. L’équipe Durog Froce by SRP accroche quant à elle la troisième place du podium, au nez et à la barbe des Italiens de Ginetta. Un beau résultat lorsque l’on sait que la Riley arborant les couleurs de votre blog préféré a été affectée au cours de la première moitié de course par un problème de couronne ayant nécessité un long arrêt au stand. On signalera particulièrement la belle performance de Laurent Niedegger, qui malgré son inexpérience aura été capable de maintenir l’avance construite par ses deux coéquipiers sur la quatrième place de Ginetta. Petite déception en revanche du côté de Durog Force, la seconde équipe du Tasberg Club, qui perd la belle huitième place qui lui était promise dans l’ultime heure de course en raison d’un problème de moteur. Mention spéciale pour terminer à David Mauron, qui a prouvé ce week-end qu'il était désormais un grand pilote. Si le classement de son équipe des Guépards, cinquième, ne le montre pas, il n'en demeure pas moins qu'il aura impressionné tout le monde en attaquant à outrance du début à la fin, et ce quel que soit le classement de son team dans la course.

Tant en qualifs qu’en course, les Tarbais de C24T et leur Riley tricolore ont mené les débats.

Endurance 20 Heures Riley du Slot Festival 2010, le classement :
1) C24T (Raphaël Bourgoin - Laurent Landscape - Didier Socard): 1898 tours
2) Keistad Racing (Mario Glas - Marco Karman - Pol Van Den Hurk): 1862 tours
3) Durog Force by SRP (Laurent Niedegger - François Tardin - Grégoire Tardin): 1849 tours
4) Ginetta (Pascal Flückiger - Claudio Savarese - Livio Borgarelli): 1831 tours
5) Guépards (David Mauron - Jean-Luc Robert - Jacques Bavard): 1824 tours
6) Mobil Track (Christian Molteni - Gabriele Arnaboldi - Giuseppe Milio): 1795 tours
7) SRLM (Steve Hiernaux - Ludovic Moinat - Christophe Bouillet - Christophe Lheureux): 1783 tours
8) Ostorero Racing Team (Mirko Mazzolari -
Maurizio Merlo - Dario Pirovano): 1724 tours
9) Durog Force (Julien Beco - Christophe Sapin - Lionel Dieserens): 1721 tours
10) Franco Belge: 1627 tours

Durog Force by SRP (à g.) et Durog Force (à dr.) terminent respectivement troisième et neuvième.

Coupe des Nations (monotype Mosler NSR) : outrageuse domination de la Suisse
"Trop Forts", Gabriele Arnaboldi résumera en ces termes laconiques l’incapacité des trois teams italiens à lutter contre l’équipe Suisse 2, composé de Grégoire Tardin et de votre serviteur, qui aura remporté la Coupe des Nations sans jamais avoir été inquiétée. L’épopée de ceux que l’on surnomme désormais les "Flying Swiss Brothers" avait débuté lundi matin par une superbe deuxième place obtenue par le cadet de la fratrie lors des qualifications. Laurent Nieddegger s’était lui aussi illustré en qualifiant le team Suisse 1 en sixième position. Le début de la course allait rapidement installer la supériorité de la Mosler Suisse 2 sur les trois voitures italiennes. Grégoire Tardin prenait le commandement des opérations dans le quatrième tour et se ménageait petit à petit une marge de sécurité confortable par rapport au premier de ses poursuivants, la Scuderia Italia 3, reléguée à six tours à l’issue du premier tiers de l’épreuve. Votre serviteur, au prix d’un effort de trois heures, triplera cette avance. Grégoire Tardin n’avait dès lors plus qu’à gérer durant la sixième et dernière heure pour offrir la victoire à son pays. Il se payera malgré tout le luxe d’établir le record absolu de la piste du Slot Festival en 30''892, battant les 31''447 de votre serviteur. Suivent les teams Italie 1, Italie 3 et Italie 2. A noter aussi la belle prestation de la seconde Mosler suisse, pilotée par Laurent Niedegger et Christophe Sapin, qui termine septième.

La grille de départ : la Mosler du team Suisse 2 est seconde. Elle ne le restera que trois tours.

Coupe des Nations du Slot Festival 2010, le classement :
1) Suisse 2 (Grégoire Tardin - François Tardin): 651 tours
2) Italie 1 (Giuseppe Milio - Gabriele Arnaboldi): 637 tours
3) Italie 3 (Pascal Flückiger - Claudio Savarese) : 630 tours
4) Italie 2 (Christian Molteni - Morizio Merlo): 607 tours
5) Belgique (Julien Beco - Lionel Buelens - Christophe Valtin): 595 tours
6) Pays-Bas 1: 590 tours
7) Suisse 1 (Laurent Niedegger - Christophe Sapin): 578 tours
8) Pays-Bas 2: 531 tours
9) Allemagne: 496 tours

Les Flying Swiss Brothers remportent la Coupe des Nations sans jamais avoir été vraiment inquiétés.

Bilan : une organisation volontaire mais perfectible
Que retenir de ce Slot Festival 2010, qui se présentait bien avant sa tenue comme "un évènement unique à ne pas rater"? Essentiellement les efforts d’Alain Maréchal et de l’équipe Power Slot Racing pour mettre en place un cadre somptueux. Partant de rien, ils sont parvenus à monter extrêmement proprement une piste gigantesque. Malheureusement, en ne prévoyant aucun directeur de course, les organisateurs ont ouvert la porte à une certaine anarchie dans le déroulement des différentes compétitions. Ce d’autant plus qu'une nouvelle fois, le système de comptage Davic s’est révélé peu fiable. D’où la nécessité impérieuse de prévoir un commissaire chargé de contrôler la bonne détection des voitures et, si besoin, de rajouter des tours aux équipes lésées. Il aura fallu attendre la Coupe des Nations pour qu’une personne soit affectée à cette tâche. Le staff a conscience de cette lacune et dit vouloir la combler pour la seconde édition du Slot Festival. "Pour 2011, nous envisageons de refaire la course en Davic mais avec un autre système de compte-tours. Plus question de comptage Davic!", confie Alain Maréchal. Affaire à suivre.


FRANÇOIS TARDIN

3 commentaires:

Raphaël a dit…

Beau résumé François, et belles prestations en piste. Toutes mes félicitations.
Raph

François Tardin a dit…

Merci, et félicitations à toi aussi. Tu as été impressionnant!

François

Anonyme a dit…

Bien joué les gas!!! Pour le Davic, c'est bien de dire les choses tels quels sont! J'espère que la réaction sera rapide de la part de Davic!!!

Seb